Interview Fababy – Sortie de l’album « La force du nombre »

A l’occasion de la sortie de son album « La force du nombre » Fababy répond aux questions de KLAS.

L’album de 20 titres est disponible sur iTunes http://bit.ly/1fy7qCo
avec de nombreuses collaboration dont  Isleym, Soprano, La Fouine, Sadek, Mohamed Lamine, S-Pri Noir, Still Fresh ou encore Djany.

–          Pourquoi la force du nombre ?

Le projet la force du nombre, c’est un projet qui me tient à cœur, c’est une partie de ma vie avec comme idée que l’union fait la force. Beaucoup de personnes ont eu un impact sur ma vie me conduisant au bien être, à la sécurité et à la sortie de l’album dans de bonnes conditions. On a toujours besoin de quelqu’un pour avancer dans la vie, c’est ça la force du nombre. C’est en côtoyant beaucoup de personnes que l’on acquiert un certain savoir, une certaine richesse.

–          C’est pour cela qu’il y a de nombreux featuring ?

C’est le petit côté « cainri », de mettre plusieurs personnes sur un même titre, pas seulement pour les mettre mais parce que j’ai de bonnes affinités avec eux.

–          Featuring avec La Fouine et pas avec Despo Rutti, autre pointure ayant marqué ta carrière ?

Il s’agissait plus d’une mise en avant à travers une vidéo, mais ça va se faire. Puis le feat. aurait été trop prévisible comme par exemple avec Sultan.

– Et pourquoi ce choix de feat. avec la jeune artiste Isleym  que l’on retrouve sur les titres « Petite famille » et « Père absent », abordant la famille ?

C’est une personne qui connait bien ma vie privée, elle connaît mon histoire, elle habite à côté de chez moi et m’a entre autre été présentée par Nesbeal.

Le facteur commun qu’il y a entre nous deux c’est que nous sommes tous les deux issus d’une grande famille. Dans le titre « Petite famille », à la base je voulais une chorale, pour faire un titre comme le son de Nas « I know I can » où l’on aurait pu faire chanter des enfants.  Etant une ancienne animatrice pour les jeunes, je pense que c’est un titre qui pourrait leur plaire.

–  La ligne directrice ?

La ligne directrice était un album parlant à plus de monde, un peu moins sombre, avec plus de maturité en comparaison avec l’ancien album car il ne faut pas oublier qu’il y a des jeunes qui l’écoutent. En grandissant j’ai eu une vision différente de la rue et de ma vie privée. J’ai plus de responsabilité et un rôle à jouer auprès des jeunes et mon discours a évolué. Maintenant je fais plus attention aux punchlines car elles restent dans la tête et seront les messages que je véhicule. Les phrases ne sont plus laissées au hasard. Avant j’envoyais les phrases, la haine, sans m’autocensurer ; maintenant je calibre mes mots.

–          Combien de temps de préparation ?

Ca m’a pris un an, après l’album « La symphonie des chargeurs». J’ai fait en sorte de le sortir après les autres artistes de la dernière génération. Je voulais qu’en termes de maturité et d’univers musicaux il soit considéré comme un album, qu’une mère dans sa voiture ou un petit dans son quartier puisse se dire que c’est un album bien. C’est là que tu reconnais une mixtape d’un album, par exemple il y a des morceaux que tu peux écouter en famille.

–          Changement de label, mais La Fouine producteur exécutif de l’album ? 

Oui c’est le producteur exécutif de l’album, c’est-à-dire que je suis chez Barclay mais qu’il a toujours un œil sur ce que je fais en termes d’instrus. En fait, je suis quelqu’un d’assez têtu, du coup on se prend souvent la tête mais ça permet d’avoir un album travaillé avec le cœur et qui plaise car un album où il n’y a pas eu de conflit ce n’est pas un album travaillé avec le cœur. Pour moi tous ceux qui te veulent du bien vont toujours avoir un point de vue différent qui permettra d’avoir un résultat de qualité, c’est pour ça que je m’entoure de personnes qui me donneront leurs avis et sauront me dire si un titre n’est pas correcte et c’est ce qui permet de créer un album dans de bonnes conditions. Banlieue Sale c’est comme une famille.

Tags:

Autres actus...

NEWSLETTER BeKLAS

CARRE FIN BE KLAS

Follow KLAS

PUB RNB-MAG

Categories