TÊTU revient en kiosque :« Plus engagé, plus riche, plus beau. Plus TÊTU que jamais ! »

La référence culturelle et média de la communauté LGBT+ revient en kiosque le 21 Novembre dans un format inédit

Suite à la reprise du titre TÊTU en mai 2018, menée par Albin Serviant, Directeur de la publication, et Romain Burrel, Directeur de la rédaction, TÊTU a su se réinventer en ligne et reprendre sa place de leader des médias à destination de la communauté LGBT+.
Le 21 novembre 2018, TÊTU, le magazine, fait son grand retour en kiosques et renoue avec son lectorat en France, mais aussi en Belgique, Luxembourg, Suisse et au Canada. Avec une périodicité trimestrielle,à dos carré, et une pagination de 180 pages, TÊTU se pose comme le titre incontournable « Société, Culture et Lifestyle »destiné à l’ensemble de la communauté,et au-delà !

TÊTU : un bien commun pour la communauté LGBT+

Au moment où le nombre d’agressions homophobes, lesbophobes, biphobes et transphobes est en augmentation croissante, et à la veille d’un débat sur l’homoparentalité, il est particulièrement nécessaire qu’une voix comme celle de TÊTU et de sa rédaction se fasse entendre pour mener les combats contre l’intolérance, la bêtise et les discriminations. Mais aussi pour bousculer la vie culturelle, la mode et les sexualités !

Pour mener ces combats à bien, le magazine TÊTU se réinvente sous la plume d’une nouvelle équipe et dans un nouveau format; avec plus de témoignages, d’interviews, mais aussi au travers de contenus nouveaux, qui peuvent inspirer la communauté avec, dans ce premier numéro, les portraits de 30 LGBT+ qui font bouger la France dans tous les domaines !
Magazine « Société, Culture et Lifestyle », TÊTU affirme sa place de média engagé, prêt à prendre part aux débats qui seront ceux de la communauté LGBT+ dans les mois et années à venir (PMA, droits des personnes trans, discriminations, harcèlement), au même titre que le magazine ne s’est jamais arrêté de les porter au cours de son histoire (mariage, PACS, adoption,…).

“TÊTU est un bien commun de la communauté LGBT+ et la recrudescence des violences et propos homophobes dans l’espace public, le besoin d’inspirer la communauté, et la volonté de mener les combats sur la PMA et la discrimination, les LGBTphobies sont autant de raisons pour lesquelles TÊTU se devait de continuer à exister, paraître et se réinventer pour répondre à ces enjeux”, explique Romain Burrel, Directeur de la rédaction de TÊTU.

Un magazine société, culture et lifestyle pour la communauté LGBT+ et au-delà

Au delà des sujets « société », les pages culture du magazine font la part belle au portrait de personnalités, lesbiennes, gays, queer ou alliées : Camille Cottin, Marina Foïs, Rupert Everett, du chanteur anglais Callum Scott, des metteurs en scène Christophe Honoré et Barry Jenkins…  Les pages Mode & Beauté du magazine TÊTU laissent parler une photo audacieuse portée par une toute nouvelle génération de photographes et de stylistes. Dans ce magazine, on retrouve également les chroniques du médecin et écrivain Baptiste Beaulieu ainsi que celle de l’écrivain Nina Bouraoui.

En devenant trimestriel, TÊTU décide de ne plus courir après l’actu. Mais de faire l’actu. Aussi, le magazine publie dans ce numéro une grande enquête sur l’homophobie à l’école, avec les témoignages bouleversants de jeunes LGBT+ victimes de harcèlement, et interroge Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale sur les solutions qu’il compte mettre en place. Au travers de cette enquête, TÊTU reprend sa place de média de référence sur les sujets politiques et de société qui touchent les personnes LGBT+.

“Avec l’ensemble des actionnaires, nous sommes très fiers de voir ce magazine iconique de la diversité revenir en kiosques et  entre les mains de ses fans partout en France, en Belgique, au Luxembourg, en  Suisse, et au Canada. Nous sommes par ailleurs ravis d’avoir retrouvé si rapidement la confiance des annonceurs, dont beaucoup de partenaires historiques de TÊTU”, se félicite Albin Serviant.

La régie MediaObs est en charge de la publicité et plusieurs annonceurs font d’ores et déjà confiance à TÊTU, dont notamment : Dior, Levi’s, Fusalp, Les champagnes Mumm, Naked (Pepsico), Zeiss, Chevignon, le ministère de la santé, Evaneos, Le Slip Français, Ron Dorff …

La relance de TÊTU est soutenue par une campagne nationale de promotion et d’affichage (Mediakiosk, Relay, NAP) et en radio.

Tags:

Autres actus...

NEWSLETTER BeKLAS

CARRE FIN BE KLAS

Follow KLAS

PUB RNB-MAG

Categories